D.I.M.I.L.Y. Tome 1 – Estelle Maskame

51w6yqtzjol-_sy346_

Résumé :

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

Mon avis :

Avant toute chose, il faut préciser qu’Eden et Tyler ne sont pas du même sang. Tyler est le fils de la nouvelle compagne du père d’Eden, donc pas d’affaire incestueuse dans cette histoire.

Estelle Maskame est une jeune auteure écossaise de 18 ans. Elle en avait 17 quand elle a écrit le premier tome de DIMILY.

L’Histoire se passe en Californie, avec ses plages, ses fêtes, son luxe et tout le côté bling-bling de la côte ouest et franchement on s’y croit tellement que j’étais persuadée que l’Auteure du roman était Californienne.

Une histoire Young Adult qui lorgne du côté de la romance interdite. Tensions sexuelles, alcool et drogue sont au coeur de l’intrigue chez ces jeunes gens souvent irresponsables, futiles et prêts à tout pour se distraire. Un personnage masculin, Tyler, qui cache des fêlures sous une apparence de bad boy et une Eden qui en est touchée en plein coeur. Des sujets graves tels que la dépendance à la drogue ou la maltraitance y sont abordés.

Pour son jeune âge la plume de l’Auteure est très efficace et prometteuse. On tourne les pages sans s’en rendre compte et une fois arrivés à la fin de cette histoire d’amour impossible, on n’a qu’une hâte : se procurer le tome 2.

Noël entre deux étages – Kaléna

couv28745591

Résumé (Livraddict)

Entre Lou et Nick, c’est la guerre des voisins. Ils mettent tout en œuvre pour faire craquer l’autre, quitte parfois à dépasser les limites. Comment vont-ils gérer leur proximité alors qu’ils se retrouveront confinés en tête à tête lors du réveillon de Noël? Une nouvelle détonante qui vous fera osciller entre humour et amour vache.

Mon avis :

Je suis tombée sur cette nouvelle de 64 pages par hasard sur Amazon Kindle. Comme je faisais le challenge cold winter, je me suis dit que ça collait parfaitement.

Et j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette romance. J’ai beaucoup ri, j’ai été émue aussi par cette histoire de 2 êtres qui se font la guerre et se retrouvent contraints de partager un seul et même espace le soir de Noël. Beaucoup de sympathie pour les 2 personnages, Lou et Nick. Elle, sorte de mégère apprivoisée et lui pas si hostile que ça à la demoiselle, mais obligé de « jouer le jeu », vous comprendrez pourquoi en lisant cette histoire. Une sorte de Je t’aime moi non plus, drôle, touchant et sexy, avec la magie de Noël en prime.

Ma note : 5/5.

Be mine – N.C. Bastian

be-mine-788830-264-432

Résumé : (Booknode)

Kim

Cinq ans… et j’ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n’en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’Alex m’a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ?

Aujourd’hui, je suis de retour mais j’ai tourné la page. Les contes de fées, c’est terminé. Je n’y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j’éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix.

Alex

Cinq ans… et l’absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n’ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion.

Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi. A moi.

Mon avis :

C’est le 2ème HQN (une collection de la marque Harlequin) que je lis et je dois dire que je suis étonnamment surprise car le 1er m’avait laissé sur ma faim.

J’ai adoré celui-ci. Une belle romance avec du suspense, de l’action, un soupçon de paranormal. L’histoire est bien fichue, on ne peut s’empêcher de tourner les pages pour connaitre la suite. Les personnages sont attachants. Bref un vrai bon moment. L’Auteure a une très bonne plume, j’attends avec impatience ses prochaines publications !

On se laisse dépayser par ce livre avec une belle émotion, on frissonne avec les personnages.

Une complète réussite !

Ma note : 8/10.

Ne me lâche pas – Lil Evans

couv8210222.png

Résumé :

Elle l’envoûte. Il la protège. Louka va la rencontrer sur son territoire. Elle, cette jeune femme perdue et brisée qui réveille sa bestialité. Alors qu’il devrait la tuer, ses instincts de loup le poussent à la protéger, envers et contre tout. Mais dans ce monde où les Métamorphes sont enfin libres de vivre, certaines personnes se révèlent être encore pire que des cauchemars. Leur violence n’aura d’égal que leur haine pour tout ce qui touche au surnaturel. Des événements tragiques forceront alors un Louka dévasté à prendre son destin en main. Il fera tout pour sauver la femme qu’il aime avant qu’il ne soit trop tard.

Mon avis :

Une petite déception en ce début d’année. Certes, je ne m’attendais pas à de la grande littérature mais pas à ce que que ce soit si mauvais. Et vraiment ça ne vole pas haut ! Pour commencer, c’est bourré de fautes, ensuite c’est pleurnichard de chez pleurnichard avec une Mara qui ne fait que geindre, des inepties du style elle miaule ou elle ronronne (normal après tout c’est un lynx non^^) mais vous avez déjà lu ça vous quand les métamorphes sont sous leur forme humaine ? On a envie de la gifler à l’instar de Sahara.

De l’autre côté il y a une accentuation incessante de la cruauté la plus malsaine qui soit. On dirait que l’auteure  a pris plaisir à faire souffrir son personnage. Et puis c’est tellement surdosé : les gentils sont vraiment très gentils et les méchants très méchants.

Quand aux dialogues et vocabulaire, même un CP aurait fait mieux.

Je ne vous cache pas que vers la fin, mon agacement m’a poussé à sauter des pages pour arriver à terme au plus tôt. Car oui je suis moi aussi une petite chose faible, j’avais quand même envie de savoir comment ça allait se terminer pour Mara et Louka.

Ma note : 9/20. (J’ai rajouté un point car l’Auteure réussit tout de même très bien à faire passer l’émotion).

Désolée pour ceux qui ont adoré, chez moi la mayo n’a pas pris !