Le challenge de l’été 2017

Challengeete_2017-500x334

Le règlement du challenge :

– Le challenge commence officiellement le 21 Juin et se termine le 21 septembre (jour de l’automne)
– Chacun fait une liste des livres qu’il veut lire cet été sans limite de nombre.
– On peut s’ajouter des défis personnels comme lire un titre en VO ou finir les séries en cours.
– Vous pouvez modifier votre liste à loisir durant la période du challenge, l’agrandir, la rétrécir. Tout est permis !
– Si possible partagez votre avancement dans le groupe Facebook ou sur le topic de livraddict dédié.
– Le fait d’avoir un blog et/ou de poster des chroniques n’est pas obligatoire. Quiconque est intéressé peut participer.
– Les BD peuvent être comptabilisées dans vos listes.

Voici ma liste de livres j’en ai choisi 10. Le but est de faire baisser ma PAL durant l’été et de lire des livres qui y sont depuis un moment déjà.

Je me rends compte que 10 livres c’est peu, mais j’ai toutefois peur de ne pas réussir à en lire 20.

Et vous, participez-vous à ce challenge ?

Rock chick – tome 1 : A la diable – Kristen Ashley

rock-chick-tome-1-la-diable-736714-264-432

Synopsis :

Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est Rock chick, prenez une libraire farouche, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, un drogué, un drag queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Mon avis :

Voici un roman que je ne sais pas trop dans quelle catégorie classer. On nous dit que l’Auteure aime écrire des romances, mais il y a aussi une bonne dose d’action et d’humour. D’ailleurs, j’ai trouvé que les scènes d’action étaient peu crédibles et grosses comme une maison. Autre point négatif, le roman a été écrit en 2008 et il a quelque peu vieilli et plutôt mal. C’est truffé de références à des groupes de rock, pas toujours de très bon goût d’ailleurs et plutôt, elles aussi datées.

Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, et comme je n’ai pas cru non plus, je l’ai dit, à leur histoire, je n’ai pas réussi à rentrer dedans.

Certes il y a pas mal d’humour dans cette histoire et c’est distrayant donc ma lecture ne fut pas désagréable, mais ne m’a pas donné envie de lire la suite.

Ma note : 12/20.

Undisclosed Desires – Maud Cordier

519nWiu7CaL._SY346_

Résumé :

Suite à l’emménagement de son père avec sa nouvelle compagne, Vincent quitte Marseille pour Chalon sur Saône, une ville de Bourgogne. Il laisse derrière lui son meilleur ami, Samir, et Sophie, son premier amour. Mais cette ville et cette dernière année de lycée lui réservent bien des surprises. Vincent va faire la connaissance de Florian, un jeune homme de son âge avec qui il va nouer une réelle amitié. Lors d’une soirée, un jeu va flouer les limites de leur relation : Florian et Vincent vont devoir échanger un baiser. Vincent va embrasser un garçon… Et il va se rendre compte qu’il a aimé ça.

Mon avis :

Si le résumé fait penser à une chanson de Katy Perry mais version masculine, ce roman est bien plus profond que cela. C’est même le roman le plus abouti que l’Auteure ait publié jusqu’alors. Une réussite.

C’est la première fois que je lis une romance MM ( comprendre entre 2 hommes). Je pensais même ne jamais le faire, si ce n’avait été par sympathie pour l’Auteure. J’avais en effet apprécié Inalia et était curieuse de la découvrir dans un autre registre.

Grand bien m’en a fait puisque j’ai adoré ma lecture !

Les personnages sont attachants, on s’identifie assez facilement à eux. La trame rappelle un peu celle de D.I.M.I.L.Y. car on est dans une famille recomposée avec de jeunes gens. Toutefois, la comparaison s’arrête là. Mais niveau qualité, c’est aussi bon !

Le livre démontre bien que ce n’est pas l’Homosexualité qui pose problème mais les réactions négatives de certaines personnes.

On a ici affaire à une histoire d’amour, point barre. Le fait que cela se déroule entre 2 garçons ne m’a absolument pas empêché de vibrer avec eux et de m’identifier aux sentiments qu’ils pouvaient ressentir.

Je l’ai terminé en une après-midi, les pages se tournent toutes seules sans qu’on s’en rende compte, tant le suspense est à son comble. On veut connaître le fin mot de l’histoire et lorsqu’on y est enfin rendu, on est complètement dérouté et surpris.

L’Auteure fait preuve d’un sadisme tant à l’égard de ses personnages que de ses lecteurs, qu’on a qu’une hâte, lire le tome 2, qui n’est évidemment pas encore sorti !

J’ai l’impression que ma chronique ne rend pas justice au livre, alors je dirai simplement : si vous aimez les romances, les belles histoires d’amours passionnelles et torrides, mais si en même temps vous recherchez de la profondeur dans le scénario, et chez les personnages, jetez-vous à l’eau et lisez-le, vous ne serez pas déçu(e) !

Je l’ai fait et je ne suis pas loin du coup de coeur ! Et c’est en tout cas une belle révélation, et une Auteure à suivre de très près. Ne passez pas à côté !

IMM #05/02/17

113391571

IMM ou In My Mailbox est le rendez-vous repris chaque Dimanche par le blog « Lire ou mourir » et où il s’agit de répertiorier les livres acquis dans la semaine passée.

Cette semaine j’ai reçu :

Rebecca (nouvelle traduction) – Daphné du Maurier.

Manderley for ever (biographie sur Daphné du Maurier) – Tatiana de Rosnay.

C’est Lundi que lisez-vous #30/01/17

island_of_imagination_by_lulebel-d6ua97m

Ce rendez-vous est repris chaque lundi sur le blog de Galleane. Comme chaque semaine on y répond à 3 petites questions.


1.Alors, qu’ai-je lu la semaine passée ?

D.I.M.I.L.Y. Tome 1 (Mon avis)

L’Etoile du matin – David Gemmel (Mon avis)

2.Que suis-je en train de lire cette semaine ?

16252209_406916179653294_3385721256596350553_o

L’Auberge de la Jamaïque – Daphné du Maurier

3. Que lirai-je après ?

45553457_9820277

Orgueil et préjugés – Jane Austen

 

Challenge suite de sagas

Je participe à ce challenge sur Livraddict qui consiste durant le mois de Février à poursuivre des sagas commencées. Attention, il ne faut surtout pas commencer par un tome 1 sinon on perd des points.

Voici donc ma PAL de challenge, du 1er Février au 3 Mars et je vais essayer de m’y tenir !

– Autre monde tome 2, Maxime Chattam
– Mercy Thompson tome 2, Patricia Briggs
– Le pouvoir des lys, tome 2, Maria V.Snyder
– Miss Pérégrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow city, Ransom Riggs
– Effacée, tome 2 ,Terri Terry.

Vous avez remarqué, ce ne sont que des tomes 2 !! icon_grin
Ça me fait un total de 5 livres.pyi0oq8tiezskpa-ounwdwktcxe

Last exit to Brooklyn -Hubert Selby Jr.

last-exit-to-brooklyn-618313-250-400

Résumé (Livraddict)

Consacré à la violence qui déchire une société sans amour mais ivre de sexualité, ce livre a imposé d’emblée Selby parmi les auteurs majeurs de la seconde moitié de ce siècle. D’autres oeuvres ont suivi : la Geôle, le Démon, Retour à Brooklyn, toutes parues dans notre  » Domaine étranger « . Last Exit reste le point d’orgue de ce Céline américain acharné à nous livrer la vision apocalyptique d’un rêve devenu cauchemar. Où la solitude, la misère et l’angoisse se conjuguent comme pour mieux plonger le lecteur dans ce qui n’est peut-être que le reflet de sa propre existence. Implacablement.

Mon avis :

J’ai eu beaucoup de mal à aller jusqu’au bout de ce livre. Je l’ai abandonné à 2 reprises avant de finalement le terminer. Ce livre ô combien culte, paru en 1964, décrit tout ce qu’il y a de plus vil, malsain, pervers dans la nature humaine. Des êtres dépravés, menant une vie minable accomplissant tous les vices possibles et imaginables. Une peinture cauchemardesque d’une certaine société américaine de ces années là. Violence, Sexe, drogue et alcool règnent. Un livre complètement amoral à ne pas mettre entre toutes les mains. Ponctué de manière particulière, avec maintes répétitions faites exprès, le style en lui-même n’est pas déplaisant à lire, sinon,  jamais je n’aurais été jusqu’au bout. Mais loin de moi l’idée de crier au génie de l’écriture, n’en déplaise aux fervents défenseurs de l’Auteur décédé en 2004.

Last exit to Brroklyn est un recueil de nouvelles, plus ou moins longues, qui ont toutes le point commun les adjectifs cités dans le début de ma chronique.

J’ai trouvé ma lecture fastidieuse, à la limite de l’infamie. J’ai été choquée et éprouvé du dégoût. J’ai l’impression d’avoir perdu mon temps avec ce livre mais au moins je l’ai lu et je serai apte à en parler. Aussi ignoble qu’il soit, il n’en demeure pas moins une page importante de la culture littéraire.

Bref vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé.

Ma note : 8/20 et je suis indulgente.