Last exit to Brooklyn -Hubert Selby Jr.

last-exit-to-brooklyn-618313-250-400

Résumé (Livraddict)

Consacré à la violence qui déchire une société sans amour mais ivre de sexualité, ce livre a imposé d’emblée Selby parmi les auteurs majeurs de la seconde moitié de ce siècle. D’autres oeuvres ont suivi : la Geôle, le Démon, Retour à Brooklyn, toutes parues dans notre  » Domaine étranger « . Last Exit reste le point d’orgue de ce Céline américain acharné à nous livrer la vision apocalyptique d’un rêve devenu cauchemar. Où la solitude, la misère et l’angoisse se conjuguent comme pour mieux plonger le lecteur dans ce qui n’est peut-être que le reflet de sa propre existence. Implacablement.

Mon avis :

J’ai eu beaucoup de mal à aller jusqu’au bout de ce livre. Je l’ai abandonné à 2 reprises avant de finalement le terminer. Ce livre ô combien culte, paru en 1964, décrit tout ce qu’il y a de plus vil, malsain, pervers dans la nature humaine. Des êtres dépravés, menant une vie minable accomplissant tous les vices possibles et imaginables. Une peinture cauchemardesque d’une certaine société américaine de ces années là. Violence, Sexe, drogue et alcool règnent. Un livre complètement amoral à ne pas mettre entre toutes les mains. Ponctué de manière particulière, avec maintes répétitions faites exprès, le style en lui-même n’est pas déplaisant à lire, sinon,  jamais je n’aurais été jusqu’au bout. Mais loin de moi l’idée de crier au génie de l’écriture, n’en déplaise aux fervents défenseurs de l’Auteur décédé en 2004.

Last exit to Brroklyn est un recueil de nouvelles, plus ou moins longues, qui ont toutes le point commun les adjectifs cités dans le début de ma chronique.

J’ai trouvé ma lecture fastidieuse, à la limite de l’infamie. J’ai été choquée et éprouvé du dégoût. J’ai l’impression d’avoir perdu mon temps avec ce livre mais au moins je l’ai lu et je serai apte à en parler. Aussi ignoble qu’il soit, il n’en demeure pas moins une page importante de la culture littéraire.

Bref vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé.

Ma note : 8/20 et je suis indulgente.

2 réflexions au sujet de « Last exit to Brooklyn -Hubert Selby Jr. »

  1. Ping : C’est Lundi #28/11/16 – Plaisir de lire

  2. Ping : Bilan Lecture Novembre – Plaisir de lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s